Renfe - AVE S-102/S-112
1   2   3 
News  Mediarail.be

Hier
Aujourd'hui
Demain
Une rames AVE S-112 en gare de Malaga, le 14 avril 2010, au design le plus caractéristique  d'Europe ! ( photo Hugh Llewelyn via Wikipedia) 
En avril 1998, la RENFE commanda 32 rames à grande vitesse destinée à couvrir les services AVE entre Madrid et Barcelone, dont l'ouverture était prévue pour 2004. Le consortium entre Talgo et Adtranz (devenu Bombardier par la suite) remportait l'appel d'offre et s'activa alors au projet Talgo 350. La commande est assortie de la construction préalable d'un prototype. A cette date, seul le S-100 est en exploitation en Espagne, et le succès de la grande vitesse ne se dément pas.

Comme Talgo avait manqué en 1989 le marché des S-100, la firme s'est alors lancé dans la rame Talgo 200 qui est testée sur la ligne Madrid-Séville, dépassant les 250km/h, suivis d'un autre test en Allemagne où les 300km/h sont eux-mêmes dépassés. Fort de ce succès, Talgo s'allie donc avec ADtranz pour le volet traction, qui n'était pas la spécialité de Talgo. Le projet Talgo V350 est ainsi né, avec son impressionnant nez de canard, le Pato...

Les caisses des quatre premières motrices fûrent réalisées à Munich, chez Kraus-Maffeï (devenu Siemens...), sur base de la motrice ICE-1 et ICE-2. Le package électrique fût quant à lui monté chez ADtranz à Kassel, tandis que les 28 autres motrices furent montées à l'usine de Las Matas II (à Madrid), où deux lignes furent préparées à la production par Bombardier des voitures intermédiaires. Les deux premières motrices furent livrées en mars 2003, le reste de la série l'étant l'année suivante, en 2004.

Les huit premières rames S-102 furent mises en service le 26 février 2005, sur la section achevée entre Madrid et Lleida de la nouvelle LGV vers Barcelone , avec quatre paires de trains quotidiens. Jusqu'à l'approbation de la signalisation en cabine la vitesse fût initialement limitée à 200 km/h, plafond relevé en mai 2007 à 300km/h. L'arrivée sur cet axe des S-103 en février 2008 relégua les S-102 sur les trajets avec arrêts intermédiaires. Le restant de la série fût livré jusqu'en 2007.
Caractéristiques techniques

Type d'automotrice :           
Surnom :                            
Classement :

           
           
Constructeur(s) :

Exemplaires construits :



Mise en service :    
                         
Exploitant(s) :                  

Composition de la rame :

Ecartement : 
                     
Alimentation :
Moteurs de traction :          
Puissance continue :      
Vitesse maximale :            
Masse en service :             
Longueur :
Places assises d'origine :









                          

Talgo
AVE
AVE S-102
9-102-001 – 9-102-032
AVE S-112
9-112-001 – 9-112-060
Patentes Talgo S.A., Bombardier (ex ADtranz)
AVE S-102
==>  16 rames
AVE S-112
==>  30 rames
2005-2007
Renfe Operadora

12 caisses articulées
2 motrices (M+12R+M)
1.435mm
AC 25kV
8 AC asynchrones
8.000kW (AC)
330km/h
357 T
200,00m
S-102
44 en Club
78 en Preferente
196 en Turista 
1 remorque-bar
soit au total 318 places
S-112
71 en Club
294 en Turista 
1 remorque-bar
soit au total 365 places
La série S-112, destinée au trafic sur Madrid-Valence et Madrid-Cordoba-Málaga, est une évolution de l'AVE S-102, également construite par le consortium Talgo-Bombardier. Elle présente quelques modifications techniques et de services comme la présence de seulement deux classes (Turista et Club), portant le total à 365 sièges (soit 49 de plus que la 102), répartis dans huit voitures Turista (294 sièges, dont deux pour personnes à mobilité réduite) et quatre voitures de la classe Club (71 places assises). Des prises 220V sont désormais disponibles à tous les sièges. Cette reconfiguration du train, éliminant la classe Preferente, répond à des critères commerciaux que la Renfe avait décidé pour améliorer son offre avec une augmentation des sièges en classe économique, après avoir mené plusieurs études de marché. Les premières unités circulèrent dès le 19 mai 2010, faisant un Séville-Barcelone en 4h45.