La logistique
1   2   3   4
Fret  
News  Mediarail.be
Hier
C'est quoi, au juste, la logistique ?
La définition reprise dans le rapport de Michel Savy (1) désigne la logistique comme étant une notion d’origine militaire, qui a ensuite été étendue aux organisations civiles. Le dictionnaire Larousse en donne la première définition suivante : la logistique est « l’ensemble des opérations ayant pour but de permettre aux armées de vivre, de se déplacer, de combattre et d’assurer les évacuations et le traitement médical du personnel ». Le mot est aujourd'hui utilisé un peu à toutes les sauces. 
 
La définition scientifique explique que la logistique est la science du mouvement, de l'approvisionnement, de la gestion des flux de matières à travers une organisation, des matières premières aux produits finis et la planification détaillée et l'organisation de toute opération complexe de grande envergure. Logistique fait généralement référence à des activités qui se produisent dans les limites d'une seule organisation. Ce sont des opérations qui dépassent très largement le cadre du transport, parce qu'elles impliquent la notion de supervision d'une chaîne complète, depuis l'approvisionnement en matière première jusqu'à la livraison du produit dans les mains du client. 
 
Supply Chain 
Ce que l'on appelle la chaîne d'approvisionnement (Supply Chain en anglais), fait référence à des réseaux d'entreprises qui travaillent ensemble et coordonnent leurs actions pour livrer un produit sur le marché. Ils englobent les entreprises et les activités commerciales nécessaires pour concevoir, fabriquer, livrer et utiliser un produit ou un service. Les entreprises dépendent de leurs chaînes d'approvisionnement pour leur fournir ce dont ils ont besoin pour survivre et prospérer. Les activités de la SC vont bien au-delà du simple stockage et du transport des produits. Le Supply Chain Management (SCM) comprend également des activités telles que le marketing, le développement de nouveaux produits, les finances et le service à la clientèle. Chaque entreprise s'inscrit dans une ou plusieurs chaînes d'approvisionnement et a un rôle à jouer dans chacun d'eux. 
 
Un secteur complexe 
La logistique en tant que secteur résulte de la complexité croissante de l'approvisionnement en matériaux et de l'expédition des marchandises. Les sociétés de logistique se spécialisent généralement dans le transport, la distribution, le stockage et l'emballage des produits. Les entreprises manufacturières utilisent souvent des organisations externes pour exécuter des fonctions logistiques. Cela permet aux fabricants de se concentrer sur le cœur de métier de la fabrication. Les entreprises manufacturières ont souvent besoin de machines logistiques pour fonctionner correctement, mais elles peuvent externaliser de nombreuses fonctions logistiques qui ne sont pas directement liées aux activités de fabrication. Avec l'expérience, on constate que les chemins de fer ne peuvent occuper que la partie transport de ces chaînes. Or, les chemins de fer ne sont même pas parvenus à maintenir leur place, à cause d'un manque de fiabilité et de lourdeurs techniques et administratives. C'est la raison pour laquelle il est indispensable d'étudier de près le secteur de la logistique, afin de déterminer les parties de la Supply Chain dans lesquelles le rail pourrait mieux démontrer ses atouts.

Normalisation des contenants
Afin d’assurer ces services de logistique d’un bassin de production à un point de consommation, de nombreuses étapes ont lieu impliquant notamment des regroupements, des éclatements et autres préparations de commandes. La logistique comporte aussi l’optimisation des opérations de production (matières premières, emballages, procédés, etc.) et l’expérience consommateur du produit (innovation marketing, valeur d’usage, etc.), l’optimisation de la logistique du produit étant généralement investiguée jusqu’au seuil de l’usine de production (optimisation des plans de palettisation, stabilité des produits sur palette, etc.). Pour arriver à une chaîne logistique optimale, il est indispensable de réfléchir à un système complet d’emballage normalisé (emballage primaire, emballage secondaire et emballage de transport). L’emballage est donc un facteur important et incontournable d’une logistique fiable, notamment afin d’assurer des fonctions telles que la protection du produit, la sécurité, le transport et la mise à disposition en linéaire ou dans les mains du client.

Les caisses ont donc été normalisées pour occuper tout l'espace et être harmonieusement empilées sur des palettes qui sont elles-mêmes de dimensions ISO afin de pouvoir occuper toute la surface d'une caisse mobile ou d'une semi-remorque. La forme des produits (pots de yaourt, barquettes alimentaires, bouteilles, papier, appareillages domestiques, meubles en kit...) est donc étudiée pour correspondre à la taille descaisses et à l'empilage le plus condensé possible sur palette. On se référera pour plus de détails aux pages spécifiques : 

- concernant les emballages normalisés
- concernant les palettes ISO
- concernant les unités de transport

(1)  La Logistique en France - rapport Savy, 2015
Aujourd'hui
Demain
1   2   3   4