Les conteneurs "Citerne"
1   2   3   4   5   6   7  
News  Mediarail.be
Rapido...
Naissance des
  réseaux

Chiffres et
  gouvernance
  des réseaux

----------------------
Europe
Qui fait quoi ? 
L'action de
  l'Europe

Chronologie
  des paquets fer

Le renouveau 
  du secteur fer

Les réseaux
  RTE-T

----------------------
Signalisation
ERTMS-ETCS
GSM-R
----------------------
Nouvelles énergies
Batteries ou
  hydrogène ?

----------------------
Grande vitesse
Les principaux
  constituants

Matériel roulant
Maglev
Hyperloop

----------------------
Train local
Concepts
  généraux

----------------------
Fret ferroviaire
Les 3 secteurs
La logistique
Conteneurs
Route roulante
----------------------
Allemagne
Autriche
Belgique
Chine
Danemark
Espagne
États-Unis
France
Gde-Bretagne
Italie
Luxembourg
Pays-Bas
Rép. tchèque
Russie
Suède
Suisse




Les conteneurs-citerne pour vrac liquide et gaz
Le secteur du transport de vracs liquides est un monde à lui tout seul, généralement associé au transport chimique. Le conteneur-citerne ISO a été développé pour le transport de tous types de liquides en vrac (donc pas en futs), allant de liquides de qualité alimentaire aux liquides dangereux, en passant par les produits non-dangereux, les produits corrosifs, inflammables, toxiques, voire même explosifs. Bien que les conteneurs-citernes aient un aspect extérieur à peu près uniforme, les matériaux de construction, les types de soudures, les épaisseur de tôle ou les valves diffèrent grandement selon le produit.

Contrairement aux conteneurs dry polyvalents, les conteneurs-citerne ne sont conçus que pour une seule famille de produits déterminés (chimiques, alimentaires, gazeux, liquéfiés, pressurisés ou non…). Les réservoirs sont donc classés en fonction de la spécification de l'enveloppe du réservoir et des valves raccords. C’est cette classification qui détermine quel type de produit peut accueillir la citerne. Le réservoir est en acier inoxydable entouré d'une isolation et d’une couche protectrice de polyuréthanne et d'aluminium. La plage de contenance du réservoir s’étale de 14.000 à 26.000 litres selon la masse du liquide. A titre purement informatif, les liquides sont classés par l’IMO avec ce tableau succint :

Demain
L'auteur
Frédéric de Kemmeter 
Train & signalisation - Obser-vateur ferroviaire depuis plus de 30 ans. Comment le chemin de fer évolue-t-il ? Ouvrons les yeux sur des réalités complexes de manière transversale

IMO 1   Produits toxiques, corrosifs, inflammables    14 à 26.000 L    Tôle de 4,90 à 8 mm d’épaisseur    
IMO 2  Flash point sous 61°C, alcool alimentaire, 19 à 25.000 L Tôle de 3 à 3,18 mm d’épaisseur
IMO 5 Gaz liquide pression 3 bars à 50°C,… 15 à 25.000 L Tôle de 10 à 17,6 mm d’épaisseur
IMO 7 Gaz liquéfié sous température négative 16 à 17.000 L Tôle double parois, évacuation
Voir aussi :
• Mes photos sur la galerie Piwigo
• Ma chaîne YouTube
• Les dernières news actualisées sur mon blog
• Suivez-moi sur Twitter et LinkedIn
La nature du produit détermine directement les capacités maximales d'emport, et par delà la longueur des conteneurs citerne. On remarquera que vu le poids de certains liquides, le conteneur-citerne est limité en longueur, il suffit de songer que 26.000 L d’eau représentent 26 tonnes d’emport.  C'est la raison pour laquelle la toute grande majorité n'ont qu'une longueur de cadre de 20 ou 30'.
Le cadre est fabriqué selon les normes ISO avec une longueur de 6,05m, une largeur de 2,40m et une hauteur variant de 2,40m à 2,55m. Ce cadre est nécessaire à la préemption par spreader comme pour les autres conteneurs, ainsi qu’à la protection de la citerne.  
L'organisation maritime IMO estimait en 2015 à 400.000 le nombre de conteneurs-citerne en service dans le monde.
1   2   3   4   5   6   7  
Mentions légales          Contact : info[at]mediarail.be