Le service au client : la billetique

News  Mediarail.be
Hier
D'après le site du CEREMA, en France, la billettique se définit comme « l’ensemble des procédés et outils de gestion des contrats liant les producteurs d’offre de déplacement, les financeurs et les utilisateurs de cette offre dans lequel les billets papier ont été remplacés par des supports de technologie plus avancée (carte à puce, magnétique…). C’est l’ensemble des dispositifs utilisant l’informatique et l’électronique dans les titres représentatifs d’une prestation de service (ici le transport) ». Il s'agit donc du lien contractuel - et momentané - entre une entreprise de transport et son client, le temps du voyage.  L'entreprise s’engage à transporter le voyageur ainsi que, le cas échéant, les bagages et/ou le véhicule de celui-ci au lieu de destination dans les conditions définies au contrat de transport, sous réserve de la survenance d’un cas de force majeure ou d’impératifs de sécurité des circulations ferroviaires.

De manière générale, le transport de voyageurs par train est effectué moyennant le paiement préalable du prix du voyage, sauf convention de paiement différé conclue entre l'entrerprise et le voyageur. Il existe les différents types de titres de transport suivants : 
– le billet papier au format IATA (le « Billet Papier IATA ») ; 
– le billet papier au format ISO (le « Billet Papier ISO ») ; 
– le billet imprimé (le « Billet Imprimé ») ; 
– le billet électronique (le « Billet Electronique ») ; 
– l’e-billet (l’ « e-billet »).
Aujourd'hui
Demain
Le Billet Papier IATA est un titre de transport sur support papier avec bande magnétique. Il a été créé en 1972 à l'initiative du secteur aérien qui, au sein de l'IATA, mettait en place un plan de facturation destiné aux agences de voyages et conduisit à la naissance du billet papier neutre de l’IATA. Les chemins de fer l'ont adopté plus tard pour être connectés aux mêmes agences de voyage. Le billet IATA avait l'inconvénient de n'être imprimable que sur des imprimantes ABT spécifiques dont devaient se munir toutes les compagnies et agences de voyage agréés. Sans imprimantes ad-hoc, c'est le voyageur lui-même, muni d'un identifiant, qui devait alors le retirer en gare ou sur borne spécialisée. Le secteur aérien a progressivement arrêté l'émission de ce type de billet à partir de 2008, mais pas les chemins de fer....

Le Billet Papier ISO est un titre de transport sur support papier, généralement cartonné. Il est de petit format, proche d'une carte de banque, et est surtout utilisé pour le transport local et régional, pratiquement dans un grand nombre de transports publics. Ce ticket n'apparaissait pas en trafic international, ce dernier devant être émis avec des billets de type IATA, et plus tard, des billets imprimés ou d'autres technologies...







Le Billet Electronique est un titre de transport réservé et payé en agences de voyages. Il est imprimé sur des imprimantes ATB spécifiques au format IATA. Par rapport aux précédents, ce billet comporte un code barre, visible à gauche sur le billet en photo, et qui fait de lui un billet 'électronique'. Le client peut faire imprimer ce type de billet partout, en agence, aux guichets ou sur bornes spécialisées


Le Billet Imprimé est un titre de transport imprimé chez soi ou ailleurs, sur une simple feuille A4, Il n'est pas nécessairement muni d'un code barre et peut être la simple réplique du billet IATA. Il doit être imprimé impérativement sur du papier A4, en format portrait, avec une imprimante laser, ce qui a permis à toutes les agences de voyage de  se passer des imprimantes ATB spécifiques pour tous les billets IATA précédents. Le billet est nominatif, personnel et incessible. Le billet imprimé a introduit un progrès considérable puisque l'achat ou l'impression en gare devenait inutile. Il préfigure de l'étape suivante : le e-billet.



L’e-billet est un titre de transport qui peut se présenter sous format papier (A4 ou IATA), par chargement sur téléphone mobile selon des modalités définies ou qui est directement « chargé » dans une carte Voyageur du client. Il peut être réservé et payé auprès des guichets des gares, des agences de voyages partenaires ainsi que par téléphone et bien entendu par Internet sur les sites et applications pour téléphones des partenaires. 

Avantage : le e-billet sur smartphone constitue un titre de transport qui se présente sous la forme d’un code-barres ou d'un QR code téléchargé sur le téléphone mobile du voyageur permettant l’identification du e-billet conservé dans le système informatique du transporteur. Le e-billet sur smartphone offre la possibilité au voyageur d’accéder au train sans qu’il soit nécessaire de se munir d'une version papier, gage d'écologie en ces temps de développement durable.