Maintenance et rénovation des réseaux ferrés
News  Mediarail.be
La maintenance du réseau ferré est un sujet essentiel pour le service des trains. C'est un domaine cependant sous-estimé et qui ne passionne pas les foules. Et pourtant ! L'actualité de ces dernières années a montré en Europe qu'un certain laisser-aller avait provoqué des défaillances en grand nombre, sans toutefois engager la sécurité. Ces défaillances ont mené à des politiques de baisse de vitesse sur certaines portions de voie, ou à des périodes très longues de travaux de rénovation conduisant à des limitations de trafic et de capacité. 

La gestion des actifs (Asset Management en anglais), est la pierre angulaire pour un réseau ferroviaire optimal, et par là un bon service de trains. Dans les chemins de fer intégrés, le pôle "Maintenance" a pu parfois être le parent pauvre de la politique des entreprises publiques, sous prétexte que la priorité était de faire rouler des trains, politiquement plus visibles, et que ces trains pouvaient s'adapter aux conditions de la voie. Une erreur que certains réseaux payent cher de nos jours, voyez la France ou l'Allemagne et leurs centaines de chantiers en cours.

La maintenance est dorénavant prise sous un angle beaucoup plus sécuritaire et force est de constater que les nombreuses défaillances de ces dernières ont poussé à revoir le système. Généralement, on distingue : 
Demain
La politique de maintenance
L'apport du numérique
Rénovation ou (re)construction ?
La politique de maintenance demande la mise en place d'un important dispositif qui doit travailler dans des conditions de sécurité optimales étant donné que le trafic n'est pas toujours coupé selon l'importance des tâches à effectuer. La maintenance concerne
les actifs de la voie
- géométrie de la voie, ballast
- signalisation
- caténaire à surveiller
- fourniture d'énergie de traction
> les moyens mis en oeuvre :
- les engins de maintenance
- le personnel de maintenance
- le programme de maintenance
L'apport du numérique dans le domaine de la maintenance revêt une importance cruciale à l'heure où arrivent les objets connectés. On relèvera notamment : 
- la gestion de l'état des actifs
- la gestion des données
- la maintenance prédictive
- la gestion des pièces de rechange
- la surveillance par drones
- la sécurité du personnel sur site

... et bien d'autres choses encore. 

Beaucoup de programmes concernent la maintenance légère et ne touchent pas à l'essentiel de la voie, seulement au remplacement de certains éléments. Mais il y a des cas où il faut aller au-delà de la simple maintenance, notamment : 
- la rénovation en profondeur
- modification du plan de voie
- remplacement d'un ouvrage d'art
- adjonction d'ouvrages de génie civil
- le passage d'une ligne à l'ETCS

L'un et l'autre font l'objet de programmes et de financements différents selon leur nature, leur étendue et la portion du réseau que cela concerne.