Les nouveaux entrants grande ligne
News  Mediarail.be
Rapido...
Naissance des
  réseaux

Chiffres et
  gouvernance
  des réseaux

----------------------
Europe
Qui fait quoi ? 
L'action de
  l'Europe

Chronologie
  des paquets fer

Le renouveau 
  du secteur fer

Les réseaux
  RTE-T

----------------------
Signalisation
ERTMS-ETCS
GSM-R
----------------------
Nouvelles énergies
Batteries ou
  hydrogène ?

----------------------
Grande vitesse
Les principaux
  constituants

Matériel roulant
Maglev
Hyperloop

----------------------
Train local
Concepts
  généraux

----------------------
Fret ferroviaire
Les 3 secteurs
La logistique
Conteneurs
Route roulante
----------------------
Allemagne
Autriche
Belgique
Chine
Danemark
Espagne
États-Unis
France
Gde-Bretagne
Italie
Luxembourg
Pays-Bas
Rép. tchèque
Russie
Suède
Suisse




Services voyageurs  >  Grandes lignes  >  Opérateurs  >  Les nouveaux entrants
Demain
L'auteur
Frédéric de Kemmeter 
Train & signalisation - Obser-vateur ferroviaire depuis plus de 30 ans. Comment le chemin de fer évolue-t-il ? Ouvrons les yeux sur des réalités complexes de manière transversale

Voir aussi :
• Mes photos sur la galerie Piwigo
• Ma chaîne YouTube
• Les dernières news actualisées sur mon blog
• Suivez-moi sur Twitter et LinkedIn
En gare de Salzbourg, cette rame Kiss Stadler de l'opérateur WESTbahn, en avril 2017 (photo Mediarail.be)
L'essentiel à retenir :
> Législation européenne - La notion d'open access - La délégation de service public - La franchise britannique
> Nouveaux entrants régionaux - Nouveaux entrants grande ligne - Nouveaux entrants fret
> Quel bilan économique ?

Contexte : la législation européenne
La politique de transport ferroviaire de l'UE est orientée vers la création d'un espace ferroviaire unique européen. Quatre paquets et une refonte ont été adoptés en l'espace de 15 ans suite à l'ouverture du secteur ferroviaire à la concurrence en 2001. 

Le troisième paquet ferroviaire contenait la directive 2007/58/CE qui visait à ouvrir le marché des services ferroviaires internationaux de transport de voyageurs dès le 1er janvier 2010. D'une grande importance pour les voyages nationaux, la directive prévoiyait la possibilité de vendre des billets du service intérieur le long des itinéraires internationaux.

Vers 2017-2019, le transport national de passagers pouvait encore être un monopole. Certains pays (Allemagne, Autriche, Italie, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie et Suède) autorisaient néanmoins déjà depuis plusieurs années la concurrence pour le transport de passagers sur leur réseau national. C'est dans ces pays que l'on vit arriver de nouveaux opérateurs, essentiellement dès 2011-2012. L'Espagne et la France s'ajoutèrent en 2021 à la liste mais avec une politique de libéralisation particulière. 

La notion d'open access
Dans le transport ferroviaire en Europe, un opérateur de libre accès est une société d'exploitation ferroviaire qui prend l'intégralité du risque commercial, circulant sur des infrastructures détenues par un tiers et achetant des sillons sur un itinéraire choisi. Mais surtout, ces entreprises recrutent et forment elles-mêmes leur propre personnel.

Il convient ici de distinguer ce système de la franchise britannique, un cas particulier que l'Europe ne demandait pas de mettre en oeuvre. La franchise britannique accordait un monopole sur 7, 10 ou plusieurs années à un seul opérateur, avec des risques commerciaux importants. Ce système n'a pas survécu avec la déglingue économique du pays dès 2016, le Brexit et la pandémie des années 2020-2021.

>>> Voir nos pages spéciales sur la franchise britannique

Cette page comprend uniquement une liste des opérateurs ayant exploité - ou qui exploitent toujours -, des services de trains grande ligne en open access. Y sont repris aussi les filiales d'opérateurs historiques opérant sous le régime de l'open access généralement dans un pays voisin. Les opérateurs étant à l'origine issus d'entreprises historiques, comme Thalys, Eurostar, ICE International ou Nightjet/Railjet, n'entrent pas dans la catégorie open access au sens stricte.
Hull Trains
(First Group)

Grande-Bretagne
2000 - ....




Opérateur non-soumis aux franchises britanni-ques. Toujours d'actualité malgré la pandémie, Hull Trains est détenu par First Group et a commencé à exploiter ses services Londres-Doncaster-Hull en décembre 2000, étant ainsi un des premiers d'Europe sur le marché grande ligne. 

>>> Voir en détails
Interconnex (†)
(Veolia Transport)

Allemagne
2001 - 2014




InterConnex était une marque d'Ostseeland Verkehr GmbH faisant partie du groupe Veolia. L'opérateur a exploité la liaison Leipzig-Berlin-Rostock jusqu'à l'arrivée des bus longue distance libéralisés dès 2013. Le dernier train a circulé jusqu'au le 13 décembre 2014. C'est la DB qui exploite de nos jours cette liaison.

>>> Voir en détails
Grand Central
(Arriva UK)


Grande-Bretagne
2007 - ....



Opérateur non-soumis aux franchises britanni-ques. Toujours d'actualité malgré la pandémie, Grand Central est détenu par Arriva UK et a commencé à exploiter ses services Londres-York-Sunderland et Londres-Doncaster-Bradford depuis décembre 2007. 


>>> Voir en détails
Wrexham, Shropshire & Marylebone Railway  (†)
(Arriva UK)

Grande-Bretagne
2008 - 2011

Opérateur non-soumis aux franchises britanni-ques. Wrexham, Shropshire & Marylebone Railway était détenu par Arriva UK et a commencé à exploiter ses services entre Londres Marylebone et Wrexham en avril 2008. Le succès ne fut pas au rendez-vous et la société arrêta l'ex-ploitation en janvier 2011.

 >>> Voir en détails
Snälltåget
(Transdev Sverige)


Suède / Allemagne
2009 - ....



Veolia Transport, devenu Transdev Sverige AB, exploite des trains de jour et de nuit en Suède sous le nom de Snälltåget, ainsi que le train de nuit international Malmö-Berlin, devenu en 2021 Stockholm-Berlin. L'entreprise fut vendue en 2022 mais le trafic est toujours exploité de nos jours. 


>>> Voir en détails
Arenaways (†)
(entrepreneur privé)

Italie
2010 - 2011




Fondée en 2006 par un entrepreneur privé, Arenaways avait débuté ses services en été 2010 par la traction des AutoZug de la DB destinés à Alexandria. Puis en novembre 2010, furent lancés les trains Turin-Milan. L'absence de régulation du secteur ferroviaire italien à l'époque fit rapidement capoter le service courant 2011.

>>> Voir en détails
RegioJet
(Student Agency)

Tchéquie +
international
2011 - ....



Une des grandes réussites de cette liste. RegioJet a commencé à opérer sur la liaison Prague-Ostrava en septembre 2011, avant de s'étendre sur d'autres lignes. Cette référence tchèque opère maintenant à l'étranger, notamment avec des trains de nuit estivaux vers la Croatie, puis en 2022 en Pologne et vers Bruxelles.

>>> Voir en détails
Thello (†)
(Trenitalia)

Italie / France
2011 - 2021




Thello fut la réponse de Trenitalia à l'entrée de la SNCF dans le capital de NTV-Italo (voir plus bas). L'entreprise exploita en solo dès décembre 2011 le train de nuit Paris-Venise puis trois paires de trains de jour entre Milan et Nice. Jamais ren-table, Thello fut mise à mal par la pandémie et arrêta ses services en juin 2021. Trenitalia-France a repris le personnel (voir plus bas)
>>> Voir en détails
WESTbahn
(entrepreneur privé)

Autriche
2011 - ....




Fondée en 2008, l'opérateur WESTbahn a défié l'opérateur public ÖBB dès décembre 2011 en offrant un service chaque heure entre Vienne et Salzbourg. Des soucis financiers l'ont obligé à revendre sa flotte... puis à racheter des rames identiques mais avec un leasing moins onéreux. 


>>> Voir en détails
NTV-Italo
(Global Infrastructure Partners III)

Italie
2012 - .....



C'est l'autre grande réussite de cette liste. NTV-Italo avait comme président celui de Ferrari ! L'entreprise a bousculé le paysage italien et a bénéficié d'une nouvelle loi sur la régulation du secteur. Ce fut le premier opérateur privé à grande vitesse en Europe, dont les services débutèrent le 28 avril 2012. Avec un succès non démenti...
>>> Voir en détails
HKX (†)
(divers)

Allemagne
2012 - 2018




Fondée en 2009 en tant que joint-venture entre RDC Germany et Locomore Rail GmbH, HKX (pour Hambourg-Cologne-Express) n'a jamais pu trouvé le chemin vertueux sur cette liaison dépourvue de grande vitesse. L'aventure débuta en juillet 2012 pour se terminer en mars 2018, quand Flixtrain reprit cette liaison (voir plus bas).

>>> Voir en détails
Leo-Express
(50% Renfe)

Tchéquie
2013 - ....




Un troisième acteur en Tchéquie, après les CD et RegioJet ? Leo-Express fut fondé en 2010 et lança ses premiers trains en janvier 2013. La ligne Prague-Ostrava compte ainsi 3 opérateurs, un record en Europe. À la recherche d'un partenaire, Leo-Express a vendu 49,9% de ses parts à l'opérateur espagnol Renfe, et 5% à la société de maintenance suédoise Euromaint.
>>> Voir en détails
Blå Tåget
(Skandinaviska Jernbanor)

Suède
2013 - 2019
2022 - ....



Blå Tåget, la marque "Train Bleu" de l'opérateur Skandinaviska Jernbanor, a circulé sur la liaison Göteborg-Stockholm-Uppsala jusqu'en juin 2019. Ce n'est pas vraiment un grand concurrent des SJ. Déclarée en faillite, la société prévoyait un redémarrage en 2022. 


>>> Voir en détails
MTRX
(MTR Nordic AB)


Suède
2015 - ....



MTRX est la marque de l'entreprise MTR Nordic AB, une filiale européenne de l'opérateur de trains urbains MTR basé à Hong Kong. Cet opérateur a débuté ses services Stockholm-Göteborg le 21 mars 2015, en concurrence avec les SJ. La société s'est aussi lancée dans l'exploitation de contrat ferroviaires régionaux en Suède.

>>> Voir en détails
Locomore  (†)
(crowfunding)

Allemagne
2016 - 2017




Tout était nouveau chez Locomore, sauf le matériel roulant. Crowfunding, café durable à bord et concept startup. Le premier train s'élança de Stuttgart à Berlin en décembre 2016. Cinq mois plus tard et 600.000€ de cash brûlés, le tribunal prononçait la faillite en mai 2017. Leo-Express reprit alors la liaison après l'été 2017 avec l'aide marketing d'un certain Flixtrain...
>>> Voir en détails
Astra Trans Carpatic
(entreprise privée)

Roumanie
2017 - ....



Le moins connu de cette page dans un pays peu connu pour sa libéralisation. Astra Trans Carpactic fut fondée en 2014 et lança son premier train de nuit privé en février 2017 entre Arad et Bucarest, prolongé jusqu'à Constanța en été. Elle assure d'autres services en contrat signé avec l'État.


>>> Voir en détails
Flixtrain
(Flixmobility)

Allemagne, Suède
2017 - ....




L'enfant terrible bien décidé à défier la toute puis-sante Deutsche Bahn. Flixtrain est la marque ferroviaire de Flixmobility, cette "startup" gérant des milliers de bus Flixbus. Après un test dès 2017 sur les cendres de Locomore et de HKX, avec l'appui de Leo-Express, Flixtrain fut convaincue et se lança en Allemagne d'abord, en Suède ensuite.
>>> Voir en détails
Ouigo España
(SNCF)

Espagne
2021 - ....




Une particularité. La libéralisation espagnole est encadrée, avec des quotas de trafic dédiés. L'État ne commande pas les services ni ne les payent. C'est de l'open access délimité. Bien que 100% SNCF, Ouigo España peut être vu comme un pur player, gérant ses trains, le recrutement et la formation du personnel. Le 1er Ouigo España s'élança le 6 mai 2021 entre Madrid et Barcelone.
>>> Voir en détails
Lumo
(First Group)

Grande-Bretagne
2021 - ....




En pleine pandémie, alors que le secteur ferroviaire britannique enterrait sa politique de franchisage, First Group mena a bien son projet. Le 25  octobre 2021, Lumo, un concept de train low cost encore inconnu en Grande-Bretagne, emmenait ses premiers voyageurs entre Londres et Edimbourg, à petits prix, sur une ECML réputée difficile sur le plan commercial.
>>> Voir en détails
Trenitalia-France
(Trenitalia)

Italie, France
2021 - ....




Thello est mort, vive Trenitalia France ! Annoncé fin de l'automne 2021, cette société, extension française de Trenitalia, dotée du personnel restant de Thello et de nouvelles recrues, lançait son tout premier TGV privé en France, le 18 décembre 2021, entre Paris, Lyon et Milan, avec des Frecciarossa Hitachi Rail homologués pour les LGV françaises. Une révolution... 
>>> Voir en détails
Railcoop
(Coopérative)

France
.... - ....




Remettre en selle les liaisons classiques délaissées par le TGV SNCF. C'est en gros la politique de cette coopérative ferroviaire, sise à Figeac, comptant plusieurs milliers de sociétaires. Après un train de fret lancé fin 2021, on attend le premier train de voyageurs, dont la date de lancement n'est jusqu'ici pas fixée...

>>> Voir en détails
European Sleeper
(Coopérative)

Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Tchéquie
.... - ....



Remettre en selle des trains de nuit sans les subsides de l'État, c'est le pari de cette autre startup néerlandaise, qui recevait le soutien tech-nique de RegioJet. La date de lancement du train de nuit Bruxelles-Amsterdam-Berlin-Prague est annoncée "au début de l'été 2022".


>>> Voir en détails
iryo
(ILSA, Trenitalia)

Espagne
.... - ....




Née d'un consortium entre ILSA, filiale d'une compagnie aérienne espagnole et Trenitalia, déci-dément active, iryo est l'autre concurrent, avec Ouigo España, ayant obtenu des quotas de trafic libéralisé. Avec la Renfe, cela fera donc trois opé-rateurs sur Madrid-Barcelone, ainsi que vers Valence, Alicante et Malaga. La date de lance-ment n'est pas encore arrêtée à ce jour...
>>> Voir en détails
Midnight Train
(startup)

France
.... - ....




Le monde bouillonnant des startup françaises accouche ici d'un projet haut de gamme dont on  ne connait pas encore les détails. Le lancement serait prévu en 2024 au départ de Paris sans qu'aucune destination n'ait été annoncée. Wait and see...


>>> Voir en détails
Dernière mise à jour : 10/01/2022
Mentions légales          Contact : info[at]mediarail.be