-  Concept et matériel roulant

République tchèque  >  Grande ligne  >  Regiojet
News  Mediarail.be
>  RegioJet - Leo Express - CD Railjet
>  Flixtrain - HKX - Locomore - DB Intercity
>  Autres privés réguliers : NTV Italo - Thello - Virgin Rail - Westbahn - Transdev - MTR - ILSA
>  ÖBB Intercity et EurocityÖBB Railjet - ÖBB Nighjet - CFF - Trenitalia - PKP Intercity - Renfe 
Hier
Aujourd'hui
Demain

Une rame type de Regiojet, avec ici comme traction une Vectron louée chez EIL (photo Regiojet)
Regiojet est l'opérateur de transport ferroviaire de passagers en République tchèque, dont le siège social est à Brno. Regiojet est une filiale à 100% de Student Agency, une agence créée en 1993 par Radim Jančura, en tant qu'étudiant entrepreneur de la VUT de Brno. La petite firme s'est rapidement imposée comme le premier opérateur de bus longue distance en République tchèque, principalement en utilisant une flotte moderne d'autocars de luxe et en mettant l'accent sur les normes de service en Europe occidentale. Elle a réussi à construire son succès en offrant confort, commodité et service souriant dans une branche d'activité des pays de l'Est pas habituée à cela....  

Le fondateur va profiter de la mise en place de la directive européenne 
2007/58/CE qui entérine l'open access en autorisant la possibilité du cabotage, c'est-à-dire la possibilité de prendre ou des déposer des voyageurs dans un même pays. Cette législation donne davantage de garanties juridiques que n'avaient pas les quelques candidats qui essayèrent de se lancer, comme le défunt Arenaway en Italie. La directive, implémentée dans la législation tchèque, ne protège désormais plus l'entreprise nationale České dráhy (CD). Dans un autre registre, la législation tchèque permet aux transporteurs commerciaux de recevoir des subventions de l'État en contrepartie d'un engagement tarifaire pour les étudiants et certaines autres catégories, y compris sur les lignes de bus. Comme le fond de commerce de Student Agency est justement le public étudiant, Radim Jančura est convaincu qu'il peut faire le même business avec des trains.

Student Agency, qui dispose d'une bonne expérience en réseau et marketing de bus, obtient dès 2009 une licence d'exploitation de transport ferroviaire en République
tchèque et peut donc s'organiser en conséquence. Le 6 octobre 2009, Regiojet est enregistré dans l'activité «_exploitation et transport ferroviaire ». 
Caractéristiques

Opérateur : 
Filiale / Division : 
  
Branche :    
Segment commercial :
Transport international :
Premiers services :   
                  
                 
Type de train : 

Constructeur(s) :
 

Traction :

Siteweb officiel : 
Réseaux sociaux : 

Entreprises similaires : 
Regiojet
Filiale 100% de Student Agency
Transport voyageurs
Grande ligne
Oui
septembre 2011

Rames tractées
Autorails variés
Matériel d'occasion + matériel neuf ASTRA
Variée

https://www.regiojet.cz/
Facebook

Flixtrain, Transdev Suède
Un concept low-cost
À l'inverse de son autre concurrent, Leo Express, ainsi que de WESTBahn ou de NTV-Italo ailleurs en Europe, Regiojet n'opte pas pour du matériel neuf mais pour du matériel de seconde main. Cela tombe bien. Depuis 2008, les voisins autrichiens ont lancé leurs Railjet, signifiant la mise à l'écart d'un grand nombre d'excellentes voitures UIC "Z", qui composaient les ex-Intercity/Eurocity des ÖBB. Certaines voitures furent mises en vente, et Radim Jančura en racheta. En Italie, le Ferrovie Nord Milano voulait se débarrasser de ses machines 3kV E 630 qui sont... d'origine tchèque. Radim Jančura les racheta également et les remit au type de retour au pays, analogue aux séries 162 des CD. Ainsi paré de 9 locomotives et 28 voitures, Regiojet pouvait débuté son premier service en septembre 2011 sur la liaison Prague - Ostrava (- Žilina). Dans les trains jaunes, les clients peuvent profiter des mêmes services et équipements que les bus jaunes de Student Agency.

Au printemps 2016, la marque de marketing RegioJet a été intégrée au sein de la flotte des bus. Cette étape a permis d'unifier les bus et les trains et de développer la société en République tchèque et en Slovaquie, mais aussi à l'étranger. Le réseau de transport RegioJet pourrait transporter entre 15 et 20 millions de passagers dans les années à venir.
Les voitures Regiojet
Regiojet a fait le choix de véhicules de seconde main, comme Thello ou Flixtrain, à l'inverse des autres sociétés comme WESTbahn, MTR ou Leo-Express qui ont préféré du neuf. Les véhicules Regiojet sont un véritable patchwork, pour beaucoup issus du parc Eurocity des ÖBB, qui n'en ont plus besoin suite au lancement de leurs Railjets. En 2014, Regiojet achetait encore 45 voitures aux ÖBB, portant le parc du concurrent tchèque à près de 95 voitures.

Par la suite, des Bmz des CFF sont venus renforcer le parc. Les rames ne sont pas uniformes dans leur composition. Le look intérieur des trains est resté à l'identique de ce que les ÖBB avaient conçu, excepté quelques attributs jaunes Regiojet. Aussi nous prendons à titre d'exemple les différentes voitures présentes dans la composition de cet
RJ 162 sur la liaison Prague-Opava-východ. À noter qu'en dépit de l'achat de voitures de 1ère classe, il n'y a pas de première classe notée sur les flancs des voitures : seul le numéro 2 apparait, mais c'est le type de billet - et son prix -, qui fait le confort.

Quatre games de prix et confort
Regiojet offre trois classes dans sa panoplie disparate de voitures voyageurs : 
- Business : siège en cuir dans des compartiments de 4 places, boissons, thé au choix, wifi et journaux tchèques et slovaques;
- Relax : compartiment de première classe à six places, boissons, thé au choix, wifi et journaux tchèques et slovaques;
Standard : sièges dans des compartiments classiques à 6 places, pas de WiFi, ou des sièges en 2+2 dans les voitures Astra avec là le Wi-Fi gratuit et des écrans tactiles de divertissement. 
- Low-cost : sièges en 2+2 dans la plus grande simplicité, sans aucun service.
ASmz : Business + Standard Internet Café
Ces véhicules sont issus d'une transformation de deux Amz dotées à l'origine de 9 compartiments. Les ÖBB les avaient transformé en voiture-conférence. L'ASmz dispose de quatre compartiments d'affaires de quatre places tandis que l'autre moitié du véhicule comporte une salle avec tables et fauteuils libres dans le style d'un bar/restaurant. On y trouvait un écran plat pour les présentations et un petit bar.
 
Regiojet a repris ces deux voitures qui n'ont - selon les connaisseurs - que très rarement été utilisées en Autriche. Les quatres compartiments sont devenus la classe Business de Regiojet tandis que la salle devient un Internet Café. Ce café comporte 22 places avec prises 230V et le Wifi y est garanti de très bonne qualité.
Ampz : Business + Relax
Une autre variante existait chez les ÖBB avec les Ampz : 4 compartiments de 4 places et une salle de 32 sièges en configuration 2+1. Une configuration qui a inspiré les Railjets autrichiens mais aussi Regiojet, qui a rebaptisé Business les compartiments de quatre places et Relax la salle de 32 places.
Amz : Relax 
Ce sont des véhicules ex-CFF ou ex-ÖBB, comptant parmi les VSE Eurofima ou véhicules assimilés qui n'entrent plus dans les Eurocity suisses ou autrichiens. Ces voitures constituent la classe Relax de Regiojet et comportent les 9 compartiments à six places de la configuration A de l'UIC. Regiojet a laissé les sièges en cuir tels quels mais a modifié la moquette et le tissu des appuie-têtes.

ABmz : Standard
La classe Standard chez Regiojet, c'est finalement trois configurations de voitures : compartiments ex-première des ÖBB à six places, compartiments de seconde classe à 6 places ou voiture coach en sièges configurés 2+2...

Avec les voitures ex-VSE à classe mixte de type ABmz, comportant quatre compartiments de première et six de seconde, Regiojet a fait le choix de tout combiner en une seule classe Standard, en dépit de deux types de compartiments qui diffèrent par leur taille et leur confort, puisque les anciens compartiments de première disposent toujours de sièges en cuir noir, ceux de seconde en tissu bleu. Deux compartiments ex-seconde ont été transformé pour le service catering : 
Ci-dessus : en visualisant bien, on constate que cette ex-ABmz des ÖBB comporte à gauche six fenêtres plus petites que les quatre de droite. Cela traduit la présence des compartiments de seconde visibles ci-contre.

Quelques voitures Bmz ex-seconde classe des ÖBB ont aussi vu la transformation de 3 de leurs 11 compartiments en salle de jeu pour enfants, comme l'illustrent le schéma et la photo ci-dessous. Ces voitures sont incorporées sur des trains de et vers Kosice, comme le RJ1012, par exemple.
Classe Standard en voitures Astra
C'est une exception dans la politique de Regiojet : l'acquisition de nouvelles voitures. Astra Rail Industries est une réorganisation d'ateliers datant de 2012 en joint-venture avec Greenbrier à Swidnica en Pologne, Astra Rail à Munich et Arad en Roumanie. Cette société est pratiquement la seule - avec Siemens et ses Viaggio - à produire la voiture intercity pour trains classiques grande ligne, au type Z de l'UIC. Ces véhicules sont moins chers que les Viaggio de Siemens mais sont dotées d'un très bon confort. 

Ce parc de voitures coach comporte deux tranches. La première consiste au rachat des 6 voitures construites pour feu Arenaways, et garées sans utilisation depuis 2010 dans les ateliers de Santhià, en Italie. Avant d'entrer en service chez RegioJet, elles ont dû subir d'importantes rénovations à Arad en Roumanie, notamment dans la reconfiguration des intérieurs. Ces derniers doivent en effet correspondre au desing de la seconde tranche, qui consiste en 72 voitures neuves de type Bmpz 20-90, acquises chez Astra pour 73 millions d'euros. Pour l'anecdote, ces voitures neuves ne sont pas enregistrée en République tchèque mais en Autriche. Le CEO Radim Jančura explique cette curieuse politique par la  mauvaise expérience qu'il a rencontrée lors de ses débuts avec l'autorité nationale tchèque d'entregistrement des véhicules.
Grande nouveauté :  ces voitures disposes d'écrans de divertissement à la manière des compagnies aériennes,  les mêmes qui équipent aussi les bus Regiojet. Il s'agit pour 2017 d'une première européenne qu'aucune compagnie ferroviaire n'avait encore introduit jusqu'ici. Au-delà de cela, on constate surtout que les sièges des voitures Astra semblent visuellement correspondre à ceux de la classe First des Railjet autrichiens, mais avec des accoudoirs plus étroits pour permettre une configuration en 2 + 2. 
© Mediarail.be
Une des Astra, non pas Opel, mais du constructeur ferroviaire roumain (Vienne-Hbf, le 17 avril 2018, photo Mediarail.be)
Bmz : classe low cost
RegioJet a introduit pratiquement une sixième classe de voyage, grâce au rachat chez les CFF en 2016 de voitures Bmz dont les suisses ont de moins en moins besoin. La nouvelle classe low-cost offre des tarifs 20% moins chers que la classe standard, et qui sont similaires au concurrent LEO-Express. Comme pour les voitures ex-ÖBB, Regiojet ne s'est pas embarrassé de modifier l'intérieur, qui reste identique à ce qu'offraient les CFF naguère. Il n'y a que des sièges en groupe de 4 en vis-à-vis.

Le prix comprend tout de même une réservation de siège, de l'eau en bouteille, le wi-fi et les journaux comme indiqué sur la voiture (photo ci-contre), mais il n'y a pas de prises de courant, ni de grandes tables ou ni de service catering. La classe low cost est destinée aux passagers de plus courte distance, avec des réservations disponibles uniquement pour les trajets de plus de 4h. Ces voitures suisses reconditionnées permettent également de transporter des vélos ou des skis.

© Mediarail.be
Une Bm ex-CFF dans ce premier train matinal Prague-Vienne, à son terminus (Vienne-Hbf, le 17 avril 2018, photo Mediarail.be)