SNCB - Monotension série 11

1   2   3 
News  Mediarail.be
>>> séries  11 - 12 - 13 - 18/19E - 20 - 21 - 27 - 28/29 TRAXX
Hier
Aujourd'hui
Demain
Pure photo d'époque : présentation de la 1191 lors d'une expo en gare de Mons, en 1986 (photo Mediarail.be)
La série 11 fait partie de la «_famille_» des locomotives 12, 21 et 27. Au début des années 1980, on préparait déjà la succession des vénérables série 25.5 et des automotrices 901 à 904 qui composaient la traction des trains Benelux, entre Bruxelles et Amsterdam.

La série 11 est en réalité une «_21 bicourant monotension_» dont on conserva l'équipement 3kV. La commande ne dépassa pas 12 engins dont le classement débute curieusement à 1181_: il s'agissait en réalité d'éviter une confusion avec la série 11 existante aux Pays-Bas. Rappelons que les services Benelux, qui existent depuis 1957, se faisaient avec un partage des rôles : la traction revenait à la SNCB tandis que les voitures étaient partiellement puis totalement fournies par les NS.

La série 11 différait  de la «_famille_» par des moteurs couplés en permanence en parallèle, donc alimentés chacun sous 1.400V et par des hacheurs plus gros. Ces derniers devaient débiter des intensités doublées tout en maintenant les servitudes du 3kV au point de vue de l'isolement et du branchement en série des composants de puissance. Le mariage à l'époque de l'ATB néerlandais et de la TBL belge fut parait-il le plus dur à concevoir. 
Caractéristiques techniques

Type de locomotive :           
Surnom :                            
Classement :     
                 
Constructeur(s) : 
Exemplaires construits :
Mise en service :                             
Exploitant(s) :                  

Disposition des essieux :    
Écartement :                      
Alimentation :
Moteurs de traction : 
Chaîne de traction :       
Puissance continue :         
Vitesse maximale :            
Masse en service :             
Longueur :          
               

Electrique
 - 
série 11
1181 - 1192
BN, ACEC
==> 12 engins
1986-1987
SNCB

BB
standard 1.435mm
1500V - 3000V DC
4 DC type LE 622 S
hacheur à thyristors
3.150kW
160km/h
85 T
18,65m

La série 11, tout comme la 12, fut d'emblée conçue pour la conduite en réversibilité. La puissance de 3.150kW suffisait largement pour tracter ou pousser des convois Benelux ne dépassant pas les 6 à 7 voitures. La livrée particulière de la série 11 mariait le rouge bordeaux SNCB avec le jaune des NS. Les premières locomotives de série 11 entamèrent leur service dès 1986 exclusivement sur le trafic Benelux entre Bruxelles et Amsterdam. Dans l'intervalle, les NS avaient renouvelé les rames en mettant en circulation leurs voitures IC III. Cet ensemble esthétique perdurera jusque vers les années 2003-2004, quand les voitures muèrent petit à petit en livrée Prio, préparant un grand chambardement continuellement retardé : le Fyra. Mais jusque-là, la série 11 cumula les défaillances et provoquaient des interruptions de service.

Vers 2008-2009, les NS injectèrent massivement sur leur réseau des locomotives TRAXX E186 de Bombardier, dans le cadre du démarrage du service Fyra sur le réseau intérieur, en attendant l'homologation sans cesse retardée des fameuses rames V250 d'AnsaldoBreda. Les TRAXX devenant la locomotive de référence, les NS négocièrent avec la SNCB pour remplacer la série 11 sur les trains Benelux. La traction de ces trains prend fin définitivement en décembre 2009 et est désormais confiée à la 
série 28 que la SNCB venait de signer en location chez Alpha Trains. Amputée de leur raison d'être, les 11 terminèrent leur courte carrière - à peine 25 ans - sur quelques trains de pointe SNCB avant d'être  garées à Stockem pour une hypothétique mise en vente.